Colloque International : Entre-deux et Nouvelle Brachylogie : Convergences et divergences de deux concepts Naples (Italie)

Colloque International : Entre-deux et Nouvelle Brachylogie : Convergences et divergences de deux concepts Naples (Italie)

L’entre-deux se décline de différentes manières : il a d’abord une configuration spatio-temporelle en ce qu’il représente l’espace ou le temps qui sépare et/ou relie, d’une façon ou d’une autre, deux lieux ou deux moments de valeur événementielle (Jonction = Conjonction + disjonction). Il est aussi, et presque corollairement, une formule relationnelle, du fait qu’il constituerait une idée d’équilibre, réel ou potentiel, entre deux forces divergentes, voire opposées. Mais il est également conçu comme une opération de croisement, donc de rencontre et d’échange, autrement dit comme une perception affective ou une représentation intellectuelle de la relation à l’altérité, naturelle, humaine ou discursive, pouvant être interrogée aux niveaux philosophique, psychique, sociologique, politique, culturel, économique, etc.

On comprend donc que l’entre-deux actualise des concepts et des notions qui prolifèrent de plus en plus dans notre monde moderne où la consonance et la dissidence président à la gestion du social et à la pensée de l’existentiel. On y retrouve l’interculturel, l’inter-langue, l’interdisciplinaire et l’inter-discursif, dialogal, dialogique ou conversationnel ; on y transpose la mixité, plutôt le « mixte », le croisement au sens large et le métissage, etc.

C’est dire combien l’entre-deux est inhérent à toute conscience de l’être et du faire.

Par ailleurs, le concept de Nouvelle Brachylogie, initié par Mansour M’henni en 2012 à partir d’une relecture de la pensée socratique, se reconnaitrait, lui aussi, de cette même conscience de l’être et du faire, à la fois dans la vie et dans/par le discours. De là les deux volets de ce concept, celui de la brachypoétique et celui de la brachylogie générale, assez développés dans son livre de 2015, La Retour de Socrate. Introduction à la Nouvelle Brachylogie (Tunis, Ed. Brachylogia).

Le concept de Nouvelle Brachylogie se définirait comme « une façon d’être à soi et à l’Autre et une manière d’être au discours fondée sur l’esprit de conversation comme principe éthique et comme concrétisation philosophique de la démocratie entendue comme un idéal de participation de chacun, dans l’équivalence des statuts, à la gestion des affaires de tous ».

Ainsi, la Nouvelle Brachylogie aurait deux faces, la face de la « brachypoétique » qui constituerait la méthode d’approche et d’analyse de la logique du discours du point de vue conversationnel, et la face de la « brachylogie générale » appelée à étudier les fonctionnements et les incidences de la pratique conversationnelle sur la vie commune et à y retrouver l’essence philosophique et l’être éthique informant d’un idéal humain à convoiter, fût-ce de façon tout juste asymptotique [M’henni, Mansour, « De la brachylogie et la Nouvelle Brachylogie. Les défis d’un concept », conférence donnée lors du 2° Séminaire en Italie des Etudes Brachylogiques (SEB2-IT), les 13-14 juillet 2017].

Il apparaît que le concept de « conversation » tombe à pic pour mettre le concept à l’épreuve de la Nouvelle Brachylogie et du potentiel de modernisation des rapports humains entre eux et avec le reste de l’univers, surtout quand ce concept de conversation est  rattaché à sa signification originelle et revisité à travers les dialogues socratiques pour interpeller tout le paradigme qui lui est associé, surtout à la lumière des travaux modernes sur l’intercommunication, avec ses variantes sectorielles ou partielles.

C’est donc dans la mouvance interrogative, qui ne serait peut-être pas étrangère à l’inquiétude ontologique ayant marqué les grandes mutations de l’existence humaine, que l’Ecole doctorale de l’Université de Naples Parthénope et le groupe Brachylogia-Italie à Naples organisent, en partenariat avec la Coordination Internationale des Recherches et Etudes Brachylogiques (CIREB – Paris), un colloque international sous l’intitulé : Entre-deux et Nouvelle Brachylogie. Convergences et divergences de deux concepts, et ce les 17-18 mai 2018, à Naples.

L’argumentaire ci-dessus nous paraît assez suggestif des volets qui pourraient être abordés, mais il n’est nullement limitatif et toute proposition non évoquée est envisageable, dès lors qu’elle justifie son articulation à la problématique centrale.

Les propositions de communication (titre, résumé de 07 lignes et cv de 5 lignes faisant valoir le lien du participant au sujet traité) doivent parvenir au comité d’organisation au plus tard le 31 janvier 2018 sur le mail de Madame Maria Giovanna Petrillo, coordinatrice du comité d’organisation : magi.petrillo@uniparthenope.it

Le comité répondra au plus tard le 15 mars 2018, après avis du comité scientifique international, présidé par le Professeur Carolina Diglio (Directrice du Doctorat en “Eurolinguaggi e terminologie specialistiche” ; Université de Naples “Parthenope”). Les textes des communications retenues doivent parvenir au comité d’organisation au plus tard le 30 avril 2018.

Les Actes du colloque seront publiés dans une publication conforme aux exigences académiques internationales du genre.

Le voyage et l’hébergement de chacun-e des intervenant(e)s au Colloque ne sont pas pris en charge par les organisateurs de la manifestation. Il importe donc à chacun(e) de s’autofinancer.

Les droits d’inscription perçus auprès de chaque participant(e) au Colloque sont destinés à couvrir les déjeuners, les dîners, les « pauses café » et l’excursion.

Le comité d’organisation s’engage à négocier avec les hôteliers de la ville de Naples des tarifs préférentiels qui seront proposés aux participants. Il s’engage aussi à organiser, à tarification avantageuse, le lendemain de la clôture du colloque, une excursion culturelle et touristique. L’inscription préalable est obligatoire pour la participation à l’excursion.

Conseil scientifique:

Président : Carolina Diglio (Directrice du Doctorat en “Eurolinguaggi e terminologie specialistiche”).

Membres : Antonio Garofalo (Directeur du Département DISEG), Maria Giovanna Petrillo (Coordinatrice de l’unité de recherche Brachylogia-Italie, Université de Naples “Parthenope”), Noureddine Bahloul (Univ. de Guelma), Youssef Ben Othmane (Univ. de Tunis-El Manar), Nizar Ben Saad (Univ. de Tunis-El Manar), Marc Bonhomme (Univ. de Berne), Moussa Coulibaly (Univ. Félix Houphouët-Boigny de Cocdy-Abidjan), Gérard Dessons (Univ. Paris 8), Sanae Ghouati (Univ. Ibn Tofail-Kénitra), Marc Gontard (Univ. de Rennes 2), Catherine Gravet (Univ. de Mons), Dima Hamdan (Univ. du Liban), Marc Hersant (Univ. Paris 3 Sorbonne Nouvelle), Mansour M’henni (Univ. de Tunis-El Manar), Francis Marcoin (Univ. d’Artois), Alain Massé (Expert international en Web et Média), Martine Renouprez (Univ. de Cádiz), Abederrahman Tenkoul (Univ. de Kénitra), Mustapha Trabelsi (Tunisie).

Conseil d’organisation:

Président : Carolina Diglio (Directrice du Doctorat en “Eurolinguaggi e terminologie specialistiche”).

Coordinatrice : Maria Giovanna Petrillo (Coordinatrice de l’unité de recherche Brachylogia-Italie, Université de Naples “Parthenope”)

Membres :

Italie : ALTMANOVA Jana D Auria, BEVILACQUA Michele, BRANCACCIO Francesca, CENTRELLA Maria, COSTAGLIOLA D ABELE, DELLA PENNA Alessandra, FORTE Micol, GERMANO Serafina, GRIMALDI Claudio , GUARINO Antonella, SAGGIOMO CARMEN, SIMONIELLO Vincenzo, SURMONTE Emilia, ZOLLO Silvia Domenica

Autres : Farida Bouhassoune (Maroc), Maria Victoria Ferrety (Espagne), Hazar Maiche (Algérie), Martine Lacas (France), Monia Kallel, Mohamed Chagraoui, Zouhour Ben Aziza, Halima Ouanada (Tunisie).

Partager sur les réseaux sociaux

Leave a comment