Cireb: PV de l’assemblée générale élective du 29 juin 2021 (à distance). M. Mhenni reconduit…

Cireb: PV de l’assemblée générale élective du 29 juin 2021 (à distance). M. Mhenni reconduit…

Les congressistes ayant reçu un dossier de 56 pages contenant toutes les informations se rapportant à l’AG du 29 juin 2021, voici le PV officiel de cette assemblée (présidée par le Professeur Badreddine Ben Henda, président de Brachylogia-Tunisie):

 

 

CIREB-AG du 29 juin 2021, (à distance)

 PV de l’assemblée générale élective du 22 juin 2021

 

 à distance avec point focal en Tunisie, le 29 – 06 – 2021

(14h00 – 15h30 HTunis // 15h00 – 16h30 HParis)

 

 

La quatrième assemblée générale élective de la CIREB s’est tenue à distance en raison de la covid 19 et du protocole sanitaire y afférent, le mardi 29 juin 2021 de 14h00 à 15h30, heure de Tunis (15h00-16h30 heure de Paris), le président du comité sortant ayant ouvert, à cet effet, une réunion à distance sur Google Meet à partir de son compte mail. Il a donné le signe d’ouverture de l’AG à 14h00 et a appelé à l’élection d’un président de l’assemblée, même si l’article 11 des statuts de la Cireb stipule que « Le président, assisté des membres du bureau d’administration, préside l’assemblée et expose l’esprit ayant présidé à la conduite du conseil sortant ». En effet, à partir de l’assemblée élective de 2017, la tradition interne est d’élire un président de l’assemblée parmi les adhérents non candidats pour l’élection du CA. M. Badreddine Ben Henda, adhérent et non candidat, président de Brachylogia-Tunisie, a été élu et déclaré président de l’AG. Il a demandé à se faire assister du président sortant pour les termes de référence et de régularité, ce qui lui a été accordé.

Le président de l’AG a rappelé l’ordre du jour de l’assemblée :

¤ Ouverture de l’AG et désignation du président de l’AG ;

¤ Allocution du président sortant ;

¤ Lecture, discussion et vote du PV moral ;

¤ Lecture, discussion et vote du PV financier ;

¤ Programmes d’avenir de la Cireb et des structures apparentées ou partenaires ;

¤ Questions diverses ;

¤ élection des membres du Conseil d’administration (CA).

Réunion du nouveau Conseil d’administration pour la distribution des tâches :

¤ élection du Bureau exécutif de la Cireb (par le nouveau CA, en interne) ;

¤ Distribution des tâches à l’intérieur du CA ;

¤ Clôture de l’AG.

Il a précisé également que le comité sortant a préparé un dossier de 56 pages et l’a expédié électroniquement à tous les congressistes, contenant toutes les informations concernant la gestion du mandat 2019-2021 et ses perspectives d’avenir, y compris le PV moral et le PV financier du mandat 2019-2021. Cela permet donc de ne pas donner lecture de ces deux PV et de passer directement à leur discussion et au vote s’y rapportant. Ensuite, il a cédé la parole au président sortant pour son allocution d’ouverture.

 

Allocution du président sortant 

Un mot d’introduction du président sortant a rappelé les procédures assurées pour préparer cette assemblée, dans les délais fixés et conformément aux statuts et au règlement intérieur de l’association. Il a d’abord précisé qu’un travail préalable au sein du bureau exécutif sortant a procédé aux vérifications nécessaires, en coordination avec les responsables régionaux et nationaux, pour arrêter la liste des adhérents ayant droit de participation à l’AG, en l’occurrence ceux qui sont « à jour de leur cotisation », conformément à l’article 11 des Statuts de la Cireb et à l’article 5 de son règlement intérieur, et des ayants droit à la candidature, en l’occurrence ceux qui sont « à jour de la cotisation pour les deux dernières années précédant l’assemblée générale élective » (donc 2019 et 2020), et ce conformément à l’article 7 du règlement intérieur de la Cireb. Il a ajouté que les nouveaux adhérents pour 2021 ne sont donc pas invités à l’assemblée, mais les documents s’y rapportant leur seront communiqués. Les collègues qui ne sont pas à jour de leurs adhésions auront le même traitement dès qu’ils régulariseront leur situation auprès du nouveau bureau exécutif de la Cireb ou auprès de leurs nouveaux représentants régionaux et/ou nationaux.

C’est ainsi que l’invitation a été adressée à 73 adhérents, répondant aux conditions exigées, sur une liste antérieure de près de 150 noms.

Ensuite le président sortant a prononcé une allocution en hommage à cinq disparus de la « famille de la Nouvelle Brachylogie » :

« […] Paix à l’âme de “la valeureuse et très active brachylogiste de la Côte d’Ivoire, Fatoumata Touré Cisse qui nous a quitté vendredi 21décembre 2018”.

Paix à l’âme de DIANDUE Bi Kacou Parfait, un des premiers brachylogues d’Afrique même si pour peu de temps seulement ! Il est décédé d’un arrêt cardiaque à l’aéroport Roissy Charles De Gaulle, le 24 décembre 2019.

Paix à l’âme du Tunisien, Othman Ben Taleb dont la participation aux rencontres brachylogiques ne passait pas inaperçue. Il est décédé samedi 29 février 2020, après un long combat contre la maladie.

Paix à l’âme de Raymond Renard, le Professeur émérite qui a été l’initiateur de l’équipe belge et le stimulateur de l’équipe d’Espagne. Lors du 3° Congrès Mondial de Brachylogie à Cadiz, il donnait l’impression qu’on pouvait rester jeune même en étant centenaire. Il est parti un 19 mars 2020 à Mons, après y avoir aidé à la publication du premier volet des Actes dudit congrès.

Enfin, paix à l’âme de “l’un des membres les plus éminents de Brachy-Liban, la professeure Leila Osseiran, décédée le 4 juin 2021 ! Linguiste, elle était la première à se joindre à l’équipe, le lendemain du premier séminaire de brachylogie. Elle était un membre actif et une référence de base dans l’équipe” […] ».

 

Discussion et vote des PV moral et financier et perspectives d’avenir :

Le président de l’assemblée a ouvert la discussion à propos des deux rapports moral et financier. De nombreux intervenants ont tenu à saluer le geste de fidélité et de reconnaissance à l’égard des décédés et à remercier le comité sortant, avec à sa tête le père initiateur de la Nouvelle Brachylogie et du champ de recherche et d’action y afférent, Pr. ém. Mansour M’henni, pour la rigueur, la clarté et la richesse des deux rapports moral et financier. Sinon, les congressistes ont orienté la discussion vers les perspectives d’avenir, surtout que le concept de Nouvelle Brachylogie et son projet d’études connaissent un impact de plus en plus étendu. A ce titre, les interventions se sont concentrées sur les principaux points suivants :

¤ Certains Actes de rencontres réalisées ne sont pas encore publiés et les collègues souhaiteraient que ceux qui en sont responsables s’activent à accomplir cette tâche, très importante pour le projet et pour les collègues. Il a été précisé que si certains trouvent des difficultés à le faire, ils peuvent se faire aider par d’autres collègues dans ou hors de leur groupe national.

¤ L’axe « Pédagogie et brachylogie » a été évoqué dans la perspective du 5° Congrès Mondial de Brachylogie (CMB5) en 2023 en Algérie. Il a été précisé que l’enseignement de la Nouvelle Brachylogie au niveau du master est en cours dans plusieurs départements de 5 pays au moins et que les travaux de recherche diplômante (mémoire de master et thèse) se multiplient, surtout après la soutenance en juin 2019 de la première thèse en la matière par Mounir Serhani à l’Université de Kénitra (Maroc). L’idée serait de lancer un programme international de recherche en « Pédagogie et brachylogie », avec des groupes nationaux et/ou régionaux structurés en unités de recherche, en laboratoires de recherche ou en simples groupes coordonnés par une équipe internationale rattachée à la Cireb (dans le cadre des prérogatives des adjoints du président sur projets).

¤ Le 4° Congrès Mondial de Brachylogie (CMB4) à Abidjan (Côte d’Ivoire) est maintenu à ses dates fixées (19-20-21-22 octobre 2021, avec au programme une journée d’excursion et une réunion du CA de la Cireb) et sera tenu en présentiel, sauf pour ceux qui seraient dans l’impossibilité de se déplacer et qui interviendraient en visioconférence ou en vidéoconférence. L’arrivée à échéance de l’appel à proposition (le 30 juin 2021) est rappelée pour que les intéressés se pressent d’envoyer leurs projets. Les attestations d’acceptabilité, sous forme d’invitations, seront envoyées aux participants au cours du mois de juillet 2021 afin de leur permettre de procéder, à temps, aux autorisations et aux demandes d’appui nécessaires.

¤ D’autres activités programmées, dans lesquelles la Cireb figure en partenaire à son titre propre ou par le biais d’une de ses structures nationales, sont rappelées, avec précision de leurs délais de rigueur (les informations s’y rapportant et les argumentaires étant dans le dossier général de l’AG, préalablement envoyé par le comité sortant). On en citerait :

+ Le séminaire à plusieurs épisodes, initié par Brachylogia-Tunisie, sur « Créateurs en BCP », qui démarrera par une journée d’étude, le 10 octobre 2021, baptisée : « (BCP1) : Créateurs en BCP. La création dans le bref, le court et le petit : quels jeux et quels enjeux ? »

+ Le colloque international organisé autour de la question : « Le marginal : Texte et contexte », du 11 au 13 octobre 2012 à Moknine, pour la commémoration du XX° anniversaire de l’Institut Supérieur des Langues Appliquées à Moknine (Université de Monastir-Tunisie), en partenariat avec le Collectif associatif « Culture-Université-Recherche-Association » (CURA), auquel la Cireb est associée.

+ Colloque international pluridisciplinaire : « Tour et détour en langue et en discours » à l’Université de Kairouan, les 10 – 11 novembre 2021 (délais de soumission dépassé).

+ Colloque international de l’ACAM et l’Université de Jendouba sur « Une journée de la Méditerranée, pour qui pour quoi ? », à Tabarka les 26-27-28 novembre 2021.

+ Le colloque international à Mons sur « Résistance/ Langage », avec une séance spéciale d’une demi-journée consacrée à la brachylogie, les 9 et 10 décembre 2021.

+ Le colloque international à Paris, les 18 et 19 mars 2022, organisé par la Coordination Internationale des Recherches et Etudes Brachylogiques (Cireb – Paris), et parrainé par La Renaissance Française, autour de la question « Renaissance et nouvelle brachylogie. Questions de la nouvelle brachylogie à la Renaissance et à l’humanisme civique renaissant : humanisme, conversation, solidarité et démocratie ».

 

¤ Par ailleurs, M. M’henni a rappelé le dépassement de l’échéance de remise des textes des entrées du Dictionnaire de la Nouvelle Brachylogie et a insisté pour que les collègues retardataires s’acquittent de leur engagement. Il a annoncé le démarrage de la seconde étape (révision, rectifications, adaptations, etc.) à partir du mois de juillet 2021, en vue d’une mise au point lors du CA d’Abidjan en octobre 2021 et d’une meilleure organisation pour la publication du premier volume en octobre 2022, à l’occasion du Symposium des Etats Généraux de la Nouvelle Brachylogie, qui se tiendra en Tunisie pour le dixième anniversaire de l’initiation du concept et de son champ de réflexion.

¤ Et concernant le Premier Symposium des Etats Généraux de la Nouvelle Brachylogie, il a été précisé qu’une documentation spéciale, de synthèse, d’évaluation et de prospection sera élaborée, avec la participation de toutes les équipes. L’équipe tunisienne qui s’est portée volontaire pour l’organisation de cet événement, croit pouvoir lui retenir les dates du 20 au 23 octobre 2022. Elle entend mettre en place, bientôt, un comité d’organisation qui va travailler à la réussite de cette manifestation.

¤ Répondant à une question concernant l’évaluation du rendement de certains membres des comités responsables et de la possibilité de les remplacer en cours de mandat, M. M’henni a répondu que la Cireb refuse toute ingérence dans les équipes locales et régionales et que c’est pour cela qu’en cas de présentation d’une liste consensuelle pour l’élection du CA, le BE de la Cireb coordonne l’opération avec les responsables locaux et régionaux et soumet tout au vote. Donc ceux qui sont élus lors de l’AG sont évalués à l’AG suivante, à moins d’être soumis à une décision disciplinaire prise conformément aux statuts de la Cireb. En dehors de ce cadre, les équipe locales et régionales gèrent leurs affaires en totale indépendance, conformément aux lois en vigueur dans leurs pays respectifs et aux statuts organisant leur gestion interne.

 

Finalement l’AG a salué le succès des activités organisées au cours du mandat 2019-2021, malgré les conditions très contraignantes imposées par la pandémie. Elle a remercié les responsables de la revue Conversations pour la régularité de la parution et a appelé les différentes équipes à la promouvoir dans leurs pays respectifs et dans d’autres où ils vont et où ils ont des relations, en même temps qu’à veiller à lui obtenir un plus large statut international, reconnu et de référence, par les moyens dont ils peuvent disposer.

L’AG a salué le succès et la rapide publication des Actes du Troisième Congrès Mondial de Brachylogie, à Cadix (Espagne) en octobre 2019 (grâce à un heureux coup de main de feu Raymond Renard), ainsi que la publication, par Conversations 11, des Actes du colloque « La Brachylogie et la Cité » qui n’a pu avoir lieu en raison de la covid.

A la fin, les deux rapports moral et financier ont été adoptés à l’unanimité.

 

L’opération électorale a commencé par la déclaration de validation, après vérification préalable, des candidatures. Celles-ci sont finalement au nombre de 22, toutes valides, et ce nombre est aussi celui des sièges à occuper. Le vote électronique et celui en présentiel ont donné une unanimité du OUI et la liste est donc adoptée à l’unanimité.

Il est à noter à ce propos que sur les 73 congressistes invités à l’AG, 53 ont voté favorablement aux deux PV et à la liste des membres du CA. Deux membres du comité d’honneur sont exemptés du vote, et 18 membres ne se sont manifestés ni par courrier électronique ni par visioconférence. Le taux de participation et de vote est ainsi évalué à :

Taux de participation au vote : 72,60 %

Taux de participation au vote (en ne comptant pas les 2 exemptés) : 74,65 %

 

 

Le Conseil d’administration est alors unanimement voté et officiellement constitué par l’AG. Il lui revient donc d’élire son bureau exécutif, conformément à l’article 9 des statuts, et à distribuer les tâches qu’il juge adaptée à son mandat. Ses membres ont alors proposé de reconduire la distribution du conseil sortant, en remplaçant les non reconduits par les nouveaux selon la distribution suivante :

+ Responsable de la communication et du site : Zouhour BEN AZIZA

+ Responsable du développement multilingue des études brachylogiques : Mohamed Saad Borghol

+ Adjoints-conseillers sur projets : Martine RENOUPREZ ; Victoria Maria FERRETY ; Jana ALTMANOVA ; Salma MHENNI ; Rim ABIDI ; Salem FERHAT.

 

En définitive donc, les structures de gestion de la Cireb pour le mandat 2021-2023, telles qu’élues par l’AG à distance du 29 juin 2021, se présentent comme suit :

 

 

Nouveaux Conseil d’administration et Bureau exécutif de la CIREB

(4° AG élective de la CIREB, à distance, le 29 juin 2021)

 

La quatrième assemblée générale élective de la CIREB s’est tenue le 29 juin 2021, à distance. Après présentation, discussion et vote des rapports moral et financier, un conseil d’administration de 22 membres a été élu à l’unanimité pour un mandat de deux ans (2021-2022), la prochaine assemblée devant se tenir au cours du premier semestre 2023. Puis, conformément à l’article 9 des statuts de la CIREB, le conseil d’administration (CA) a procédé à l’élection du Bureau exécutif (BE) et à la distribution des tâches à l’intérieur du CA dans lequel 17 anciens membres sont réélus par l’AG ainsi que cinq nouveau qui sont : Mohamed Saad Borghol, Jana ALTMANOVA ; Salma MHENNI ; Rim ABIDI ; Salem FERHAT. Voici le résultat de l’opération de vote à l’intérieur du CA qui, lui, est entièrement élu par l’Assemblée générale, conformément aux statuts et au règlement intérieur de la Cireb :

 

CIREB-Bureau exécutif

(élu par le Conseil d’administration après le vote de l’AG –  29 juin 2021)

 

Président : Mansour M’HENNI

Vice-président directeur exécutif : Marc HERSANT

Trésorier : Alain MASSE

Secrétaire général : Martine Lacas

Trésorier adjoint et Adjoint conseiller sur projets : Raja OUARGHI

Secrétaire général adjoint et Adjoint conseiller sur projets : Mounir SERHANI

 

¤     ¤     ¤

 

CIREB- Conseil d’administration (élu par l’AG – 29  juin 2021)

 

Bureau exécutif :

Président : Mansour M’HENNI

Vice-président directeur exécutif : Marc HERSANT

Trésorier : Alain MASSE

Secrétaire général : Martine Lacas

Trésorier adjoint et Adjoint conseiller sur projets : Raja OUARGHI

Secrétaire général adjoint et Adjoint conseiller sur projets : Mounir SERHANI

 

Adjoints du bureau administratif :

Adjoint du président conseiller du vice-président directeur exécutif : Abderrahman TENKOUL

Responsable des relations et de la coopération : Sanae GHOUATI

Responsable de la communication et du site : Zouhour Messili Ben Aziza

Coordinateur de Brachylogia-Algérie et co-responsable du Congrès Mondial de Brachylogie en Algérie en 2023 : Salah FAÏD

Responsable du développement multilingue des études brachylogiques : Mohamed Saad Borghol

 

Adjoints du président, Coordinateurs régionaux :

Noureddine BAHLOUL pour le Maghreb

Catherine GRAVET pour l’Europe

Dima HAMDAN pour le Moyen-Orient, le Golfe et l’Asie

Moussa COULIBALY pour l’Afrique subsaharienne

Maria Giovanna PETRILLO pour l’Amérique

 

Adjoints conseillers sur projets 

Martine RENOUPREZ ; Victoria Maria FERRETY ; Jana ALTMANOVA ; Salma MHENNI ; Rim ABIDI ; Salem FERHAT.

 

A la fin, l’AG est déclarée close à 15h30 HT/16h30 HP.

 

 

Fait à Tunis (Tunisie), le 29 – 06 – 2021

 

 

Le président de l’Assemblée générale de la CIREB

Badreddine BEN HENDA

(signature)

 

 

Partager sur les réseaux sociaux
Tags

Leave a comment