Brachylogia-Côte d’Ivoire et l’étendue du concept dans Afrique subsaharienne

Brachylogia-Côte d’Ivoire et l’étendue du concept dans Afrique subsaharienne

  Moussa Coulibaly (Coordonnateur de Brachylogia-Côte d’Ivoire)

L’expérience engagée avec deux collègues de l’université l’Université Félix Houphouët Boigny en Côte d’Ivoire a fait long feu. Sans doute les collègues la conduisant, en l’occurrence Parfait Diandué et Abdulaye Sylla, ont-ils leurs raisons. Heureusement, un nouveau collègue de la même université, M. Moussa COULIBALY, a manifesté un grand intérêt pour le concept et a pris la relève avec un engagement qui a fait ses preuves et un sérieux qui rassure, quant aux perspectives d’avenir, surtout après les résultats obtenus dans la sensibilisation de collègues d’au moins quatre autres pays de l’Afrique subsaharienne, de par le statut de M. Coulibaly au conseil d’administration de la Cireb et en sa qualité de coordinateur régional de l’Afrique subsaharienne.

Après un séminaire national de l’équipe de Côte d’Ivoire, un colloque international a été organisé en août 2017 et ses actes ont été publiés en un temps record, en janvier 2018. Puis, lors de l’assemblée générale élective en avril 2019, à Kairouan (Tunisie), l’équipe de Côte d’Ivoire s’est engagée à organiser, en 2021, le 4° Congrès mondial de brachylogie autour de la question : « La Nouvelle Brachylogie face au désastre ».

(Image à la Une: Moussa Coulibaly avec Mansour M’henni dans un jury de soutenance de thèse à Abidjan)

Partager sur les réseaux sociaux

Leave a comment