Université de Jendouba (ISSH): Une conférence autour de la Nouvelle Brachylogie (8 avril2021)

Université de Jendouba (ISSH): Une conférence autour de la Nouvelle Brachylogie (8 avril2021)

Le département de français de l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Jendouba organise une conférence autour de la Nouvelle Brachylogie présentée par le Pr. ém. Mansour M’henni et ce le 8 avril 2021 à 14h30 à l’ISSH-Jendouba.

Mansour M’henni est prof. Em. à l’Université Tunis El Manar. Il est chercheur, écrivain, penseur, traducteur et homme des médias. Il est très actif aussi dans le domaine associatif.

Participent à l’organisation de cette conférence le Laboratoire de recherche LDC (Université de Jendouba), l’Unité de recherche UREB (Université Tunis El Manar) et les associations Brachylogia-Tn, QCA (Questions et Concepts d’Avenir) et CIREB (Coordination Internationale des Recherches et Etudes Brachylogiques).

De la Nouvelle Brachylogie

Avant tout, dit le Professeur (émérite) Mansour M’HENNI l’initiateur du concept de « Nouvelle Brachylogie », il y a eu plusieurs années de travail pédagogique et de réflexion scientifique sur les formes brèves du discours, jusqu’à l’année 2012 qui a vu la naissance publique et officielle du concept, et en même temps du « Projet des Etudes Brachylogiques » y afférent et de l’association tunisienne Brachylogia.

La Nouvelle Brachylogie se définit d’abord comme un concept inspiré de la notion de « brachylogie » telle qu’elle est esquissée dans la pensée socratique, notamment dans les premiers Dialogues de Platon, c’est-à-dire comme une vision philosophique du monde reposant sur une éthique appropriée, et non comme une figure du discours se confondant avec l’idée de brièveté comme la rhétorique classique en a défini la fonction procédurale.

Ainsi, la Nouvelle Brachylogie est une pensée du monde dont le pilier central est l’esprit de conversation et l’idéal éthique est la démocratie de tous et non d’une simple majorité, une démocratie de la conversation et non de la démagogie, de l’éloquence et de la manipulation des foules par le pouvoir de la parole.

De là aussi le besoin pour chacun de voir dans l’autre non celui qu’il faut convaincre à tout prix d’une idée arrêtée, mais un miroir à même de renvoyer à soi le sens de la (remise en) question de cette idée de départ et la conviction de la relativité des vérités. De là également l’intérêt pour la brièveté comme condition de bon déroulement de la conversation, de par le respect qu’elle impose dans l’interaction entre les interlocuteurs.

Ainsi conçue, la Nouvelle Brachylogie construit autour de son concept de base un champ de réflexion, d’études et de recherche à deux faces, la brachypoétique et la brachylogie générale toutes deux perçues comme les deux pages d’une même feuille, donc inséparables et complémentaires.

Partager sur les réseaux sociaux

Leave a comment