Un autre succès pour la brachylogie, son 3ème Congrès mondial à Cadix

Un autre succès pour la brachylogie, son 3ème Congrès mondial à Cadix

Vendredi 18 octobre 2019, le 3ème congrès mondial de brachylogie a clôturé ses travaux de quatre jours meublés par une quarantaine de communications et une conférence inaugurale, le 15 octobre, donnée par l’initiateur du concept et du champ de recherche y attenant, le Professeur émérite Mansour M’henni de l’Université Tunis El Manar.

Cette conférence, intitulée « Esprit de conversation et pratiques de la conversation. L’intérêt brachylogique », a été bien appréciée par l’assistance parce qu’elle a précisé les idées, les notions et les concepts utilisés, permettant ainsi les ajustements méthodologiques nécessaires à une juste appréhension de ce concept moderne inspiré par la pensée socratique.

Les communications présentées dans ce troisième congrès (les deux autres ayant été organisés au Maroc en 2015 et en Tunisie en 2017) ont abordé des questions liées à plusieurs champs de recherche, depuis la littérature, sacrée et profane, jusqu’à l’embryologie et à la biotechnologie, en passant par la peinture, le cinéma, le numérique, la bande dessinée, la carte postale, etc. L’arrière-fond et l’objectif d’avant-poste de toutes ces interrogations étant toujours le potentiel conversationnel à même de rendre possible un cheminement assumé vers l’idéal démocratique sur la base d’une philosophie et d’une éthique activement assumées.

De l’avis de tous les participants, la nouvelle brachylogie n’arrête pas d’ouvrir de nouvelles pistes de recherche et de nouvelles voies pour repenser la création, l’action et le langage sur la base d’une nouvelle intelligence du vivre-ensemble et de la condition d’humanité. A preuve les multiples manifestations et les publications de plus en plus nombreuses la prenant pour objet d’analyse, de réflexion et de proposition. Après la clôture du congrès, le conseil d’administration de la Coordination internationale des recherches et études brachylogiques (Cireb-Paris) a tenu sa seconde session et a rappelé les manifestations déjà fixées : le Maroc en mars 2020, la Tunisie en avril 2020, éventuellement l’Algérie à la fin de mai 2020, la Belgique en novembre 2020 et le 4° congrès à Abidjan (Côte d’Ivoire) en 2021 (probablement en mars). La revue semestrielle Conversations a exposé ses huit numéros déjà parus et le coup d’envoi a été donné pour l’élaboration du Dictionnaire de la Nouvelle Brachylogie.

Notons que les travaux académiques du congrès ont été confortés par un programme riche et varié. D’abord une belle exposition de peintures numériques de l’artiste et universitaire de l’Université Panthéon Sorbonne, Eliane Chiron. Mais aussi des excursions culturelles pour des visites de musées et de lieux archéologiques célèbres. Les participants ayant ainsi découvert combien la ville de Cadiz est belle, propre et accueillante de la joie de vivre, de créer et de penser.

Ahmed Gacem (article paru dans www.jawharafm.net)

https://www.jawharafm.net/fr/article/un-autre-succes-pour-la-brachylogie-son-3eme-congres-mondial-a-cadix/108/71522

 

Partager sur les réseaux sociaux

Leave a comment